Logo du Parc Zoo du Reynou
Horaires

Horaires

Billeterie

Billeterie

Lodges

Lodges

Accès

Téléphone

Appel

Départ immédiat de nos deux patas pour l’Israël

Accueil > Départ immédiat de nos deux patas pour l’Israël

Avec plus de 250 espèces animales et végétales, le Parc Zoo du Reynou, situé à 20 minutes au sud de Limoges, dans un domaine de 100 hectares, est devenu en 20 ans une destination phare des familles et le premier site touristique du Limousin. De nombreux animaux y ont séjourné et y séjournent encore. Des échanges avec des parcs zoologiques du monde entier ont fréquemment lieu, et ce, autant pour la conservation des espèces que pour le bien-être animal. Récemment, nos deux patas, Jahia (femelle) née le 30 avril 2009 et Azaan (mâle) né le 03 mai 2009 au Parc Zoo du Reynou, se sont envolés pour l’Israël.

Qu’est-ce qu’un patas ?

Le patas (nom scientifique, Erythrocebus patas) est un primate, issu de la famille des cercopithécidés. Il vit en Afrique dans les milieux ouverts, tel que les savanes ou les endroits semi-désertiques. Aussi appelé « Singe rouge » pour la couleur de son pelage rougeâtre au niveau de son dos, de ses épaules, et du dessus de sa tête, ou bien encore « Singe pleureur » pour son cri ressemblant à celui d’un bébé, le patas se nourrit essentiellement de fruits et d’insectes qu’il trouve au sol. Cela fait de lui un omnivore.

Le patas passe la plupart de son temps au sol et ne grimpe dans les arbres que pour y dormir. Ses caractéristiques physiques et notamment ses longs membres, lui permettent une vitesse de course pouvant aller jusqu’à 60km/h, une vitesse presque comparable à celle d’un lévrier. Le patas est le singe terrestre le plus rapide du monde. Son poids varie entre 5 et 15 kg et sa taille peut aller de 50 à 90 cm. Son espérance de vie moyenne est de 20 ans. Les patas vivent en harem avec, en général, 1 mâle dominant pour plusieurs dizaines de femelles. Du côté de la reproduction de l’espèce, la maturité sexuelle est atteinte vers 4 ans. Les femelles ont une durée de gestation d’environ 6 mois et ne portent qu’un seul petit à la fois.

En milieu naturel, les patas ont plusieurs prédateurs dont, pour n’en citer que certains, les léopards, les guépards, les hyènes, ou encore les lions. Cependant les menaces principales qui pèsent sur cette espèce sont liées à l’activité humaine (agriculture, chasse… ).

Actuellement, l’IUCN répertorie les Patas comme « Quasi menacé » suite à une réévaluation de 2020. La convention de Washington (CITES), quant à elle, les classifie en annexe II afin de réglementer leur commerce. 

Combien de temps a duré leur voyage ?

Le 30 novembre 2021, Azaan et Jahia, nos deux patas âgés de 12 ans, sont partis pour un voyage de presque 26h, direction l’Israël. Installés dans un camion, ils sont partis à 23h du Parc Zoo du Reynou et ont traversé les routes de France pour arriver à l’aéroport de Francfort, en Allemagne, où leur avion a décollé à 16h pour Tel Aviv. Ils ont ensuite pris place dans un second camion pour 9h de trajet supplémentaire, direction leur terminus, le Negev Zoo. Cette grande expédition s’est déroulée sans encombre. Azaan et Jahia ont pu faire connaissance avec leurs nouveaux congénères, l’acclimations dans leur nouvel environnement se passe bien.

singe-patas-israel-1

Quelles précautions faut-il prendre avant le départ ?

Pour entamer un tel périple, de nombreuses exigences sont nécessaires et essentiellement des exigences sanitaires. Nos patas ont dû réaliser plusieurs examens de santé tout en respectant une législation stricte, comme le respect des délais entre deux examens. Dans ce cas précis, la structure d’accueil est hors de l’Europe, c’est pourquoi le Negev Zoo ainsi que le Parc Zoo du Reynou ont dû faire des demandes de permis CITES. La CITES est la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction. Le Parc Zoo du Reynou a obtenu un permis CITES d’export et le Negev Zoo, un permis CITES d’import.

Pourquoi cet échange a-t-il eu lieu ?

Chaque parc zoologique mène une réflexion autour de son ICP, son plan de collection institutionnel. L’ICP a pour objectif de décider quelles espèces doivent être conservées dans le parc et celles, ne devant pas l’être. Pour cela, de nombreux critères sont pris en compte, comme ceux liés à la conservation, l’éducation, la recherche ou encore les installations disponibles dans le parc. Nos patas n’étaient pas destinés, selon l’ICP, à rester au Parc Zoo du Reynou (espèce en « phase out ») et devaient donc quitter un jour ou l’autre le Limousin. Il était ainsi nécessaire de trouver une structure susceptible de les accueillir dans les meilleures conditions.

C’est à ce moment qu’intervient l’EEP de l’espèce, le Programme européen pour les espèces menacées (l’Eaza-Ex-situ Program, en anglais). L’EEP est géré par un coordinateur qui se charge de mettre en relation différents parcs aux besoins complémentaires. Après de nombreux échanges entre les 3 parties, il a été convenu que nos individus partiraient au Negev Zoo, afin de garantir le brassage génétique. Toutes les conditions étaient réunies pour que nos deux patas rejoignent leur nouvelle maison.

Que va devenir leur enclos ?

Suite au départ d’Azaan et de Jahia du Parc Zoo du Reynou, leur enclos est désormais vide. Pendant quelque temps, cet espace va servir d’installation « tampon » afin de pouvoir réaliser des travaux pour d’autres espèces présentes sur le Parc. Par la suite, l’enclos sera réhabilité pour accueillir une nouvelle espèce.

singe-patas-israel-2