Logo du Parc Zoo du Reynou
Horaires

Horaires

Billeterie

Billeterie

Lodges

Lodges

Accès

Téléphone

Appel

Venez découvrir le nouveau territoire des SURICATES au Parc Zoo du Reynou !

Accueil > Venez découvrir le nouveau territoire des SURICATES au Parc Zoo du Reynou !

Le 3 juillet, c’était la journée mondiale des suricates… Pour l’occasion, le Parc Zoo du Reynou avait une grande nouvelle à vous annoncer : l’achèvement des travaux du nouvel enclos construit spécialement pour accueillir cette espèce !

L’entièreté de ce nouvel espace a été réfléchie pour un fonctionnement optimal, à la fois pratique et sécuritaire, et offrant aux suricates un environnement adapté à leur mode de vie. Il faut en effet prendre en compte que cette espèce vit dans des environnements chauds, qu’elle peut former de grandes colonies (jusqu’à une quarantaine d’individus), et que c’est un animal fouisseur, qui creuse des galeries souterraines qui lui servent d’abri contre les prédateurs, de lieu de repos (au frais !), et de pouponnière pour la mise bas puis l’élevage des petits. Pour répondre à ces contraintes, un grand bâtiment chauffé a été construit afin d’abriter la colonie lorsqu’il fait froid (avec des loges spacieuses ainsi qu’une zone d’isolement qui nous permettra de gérer les mises en contact et les séparations parfois nécessaires), un grillage a été installé dans le sol pour empêcher les suricates de creuser hors de l’enclos, et l’espace a été aménagé avec plusieurs substrats à creuser ainsi qu’une reproduction de termitière géante, creuse, qui pourra leur servir d’abri mais aussi de point d’observation en hauteur. Le simple fait d’installer cette énorme structure a nécessité une organisation exceptionnelle !

Deux suricates mâles ont déjà été transférés sur place. Ils ont d’abord été gardés quelques jours dans les loges intérieures, le temps de s’acclimater à ce changement, puis ils ont pu sortir afin de commencer à s’approprier leur nouveau territoire. Ils seront prochainement rejoints par des femelles, pour, nous l’espérons, constituer une grande colonie !

Une espèce sociable pratiquant la coopération

Le suricate est en effet un animal sociable, il vit en groupes et présente de nombreux comportements de coopération, en particulier dans la construction des terriers, l’élevage des jeunes, et la surveillance du territoire.

Un clan de suricates comporte généralement un couple dominant monogame, qui est souvent le seul à se reproduire (mais pas toujours, surtout si le clan est grand et la nourriture abondante). Après 2 mois de gestation, la femelle met bas à 3 à 7 petits, à l’abri dans les terriers. Ils commenceront à sortir à environ 3 semaines, seront sevrés vers 2 mois, et pourront être considérés comme totalement indépendants à 3 mois environ. Avant cela, les deux parents sont très investis dans l’élevage de leur petit, mais tous les autres adultes du groupe peuvent être amenés à faire régulièrement du « baby-sitting », quand les parents partent chercher de la nourriture. C’est donc le clan entier qui est mobilisé pour la protection et le nourrissage des jeunes, ainsi que, très important, leur apprentissage de la chasse. En effet le suricate est un carnivore, qui mange principalement des insectes et arachnides (mais aussi parfois des œufs, des lézards ou même des serpents !), et les petits doivent apprendre à sentir puis attraper/déterrer les proies. En particulier, la technique pour tuer un scorpion sans se faire piquer est complexe et demande beaucoup d’entraînement aux jeunes !

Mais c’est surtout pour sa coopération dans la surveillance du territoire que le suricate est célèbre. Lorsque la colonie sort en quête de nourriture, un ou plusieurs adultes assurent (à tour de rôle) la mission de « sentinelle » : ils surveillent l’environnement, en se postant en hauteur et/ou dressés sur leurs pattes arrière, et devront alerter le groupe s’ils repèrent un prédateur. Ils émettent alors des cris différents selon le type de menace (rapace, gros prédateur terrestre type lion / hyène / chacal, petit prédateur terrestre type renard / serpent), qui généreront une réponse différente de la part de la colonie : face à un rapace ou un gros prédateur, tous les individus s’abritent dans les terriers ; face à un petit prédateur, les individus se rassemblent et vont essayer de l’intimider voire vont carrément l’attaquer.

A l’heure actuelle, le suricate n’est pas considéré comme une espèce menacée. Son aire de répartition est assez large, recouvrant une grande partie du sud de l’Afrique. Il habite la savane, les prairies sèches et les déserts chauds, des habitats encore assez préservés (voire quasi exempts de pression humaine concernant les déserts), et il n’a pas de problème de cohabitation ni avec l’homme ni avec le bétail par exemple. Toutefois, on peut anticiper que le réchauffement climatique pourrait entraîner une aridification extrême de son environnement et par conséquent des difficultés liées au manque de nourriture et d’eau.

Week-end spécial animations Suricate

Le 6 et 7 juillet, le Parc Zoo du Reynou vous invite à fêter cette nouveauté lors d’un week-end d’animations spécial Suricate. L’occasion de rencontrer nos suricates de près, d’échanger avec leurs soigneurs, et d’en apprendre plus sur cette espèce fascinante !

Plusieurs temps d’animation auront lieu au cours de la journée : à 11h15, 15h30 et 17h45. Rendez-vous directement au niveau du nouvel enclos, situé non loin du bâtiment des girafes !