Logo du Parc Zoo du Reynou
Horaires

Horaires

Billeterie

Billeterie

Lodges

Lodges

Accès

Téléphone

Appel

Procédure de soins en cours sur Shiras, notre mâle onagre

Accueil > Procédure de soins en cours sur Shiras, notre mâle onagre

Vous l’avez peut-être remarqué si vous avez récemment arpenté les allées du parc : l’un de nos onagres a son épaule gauche couverte d’un grand pansement et reste cantonné dans le pré-parc, tandis que ses congénères profitent quant à eux de la plaine asiatique. L’animal en question, un onagre mâle de 18 ans du nom de Shiras, a en effet été blessé et des soins lui sont apportés quotidiennement par notre équipe de soigneurs depuis plus de deux semaines.

Dans un souci de totale transparence avec nos visiteurs, et dans le but de vous rassurer concernant son état de santé, nous vous détaillerons dans cet article les causes de sa blessure, la prise en charge qui a été immédiatement décidée et l’état de santé actuel de l’animal.

Une plaie de plus de 10 cm

Vendredi 21 octobre, une plaie plutôt profonde et d’une longueur de 10 cm environ a été découverte par nos soigneurs animaliers sur Shiras, notre onagre mâle de 18 ans. Celui-ci avait été remis dans le groupe quelques jours auparavant dans le cadre d’une recommandation de reproduction avec les quatre juments présentes dans le parc.

Cette période est habituellement synonyme de nombreuses interactions entre les animaux, bonnes ou mauvaises, selon leurs envies et besoins. Ainsi, il est courant que des coups de pieds ou des morsures soient échangés entre le mâle et les femelles. La plaie découverte provient donc certainement d’une morsure plus importante que les autres de l’une des femelles sur Shiras.

Cette plaie, située au niveau de l’épaule gauche de l’animal, fut toutefois suffisamment conséquente et complexe pour qu’une prise en charge ait été de suite envisagée par nos équipes de soigneurs, et notamment par Pauline Agnèse, notre vétérinaire dont vous pouviez déjà retrouver l’interview il y a quelques mois sur ce blog.

L’anesthésie sur les équidés, une opération délicate

Afin de prendre en charge Shiras et d’effectuer les opérations nécessaires à une bonne cicatrisation, il était nécessaire d’anesthésier l’onagre. L’anesthésie est toutefois une opération extrêmement compliquée sur les équidés en parc zoologique, avec des enjeux assez particuliers. Il s’agit en effet d’une opération dangereuse pour l’animal (bien que indispensable dans notre cas) lorsque celui-ci se couche puis se réveille. Mais il s’agit aussi d’une opération difficile car l’onagre est très sanguin : il faut alors parfaitement doser la molécule présente dans le produit anesthésiant afin d’être certain que l’anesthésie fonctionne.

Shiras anesthésié, nous avons ensuite pu effectuer le diagnostic et les premiers soins nécessaires pour soigner l’animal. Pour cela, nous avons travaillé en étroite collaboration avec le Groupement Vétérinaire de Saint-Léonard de Noblat, et notamment Charlotte, une vétérinaire spécialisée dans le travail avec les équidés qui a été dépêchée sur place pour nous assister sur la gestion de la plaie.

Après la tonte et la désinfection de la plaie, l’échographie a révélé un décollement des tissus et la radiographie a permis de vérifier si oui, ou non, il y avait un arrachement osseux.

La plaie étant importante et assez complexe, nous n’avons voulu prendre aucun risque et nous avons donc effectué toutes les vérifications nécessaires, soucieux du bien-être de notre animal qui affiche déjà 18 ans au compteur.

La prise en charge

Après nettoyage et désinfection de la plaie, la prise en charge a été réalisée sous forme de pansements. Malheureusement, situé au niveau de l’épaule de l’animal, le pansement tient difficilement sur le corps de Shiras. Il a alors fallu toute l’ingéniosité de notre équipe de soigneurs pour protéger le pansement, mais aussi pour créer un espace de sécurité afin de continuer à soigner l’animal au quotidien lorsque celui-ci n’est pas anesthésié.

Shiras est aujourd’hui séparé des femelles en journée, puisqu’il peut uniquement se balader dans le pré-parc tandis que le reste du groupe est présent directement dans la plaine asiatique. Nous avons toutefois pris le parti de ne pas cacher l’animal au public, et de le laisser en extérieur :

  • dans un souci de totale transparence avec nos visiteurs ;
  • pour le bien-être direct de l’animal.

Cette décision mûrement réfléchie prouve une nouvelle fois notre attachement à nos animaux, à leur bien-être et au niveau de transparence que nous avons en place avec vous, la communauté qui anime notre parc tout au long de l’année.

L’état de santé actuel de Shiras

À l’heure où est écrit cet article, notre onagre se remet petit à petit de cette plaie, qui cicatrise bien (au-delà de nos espérances !). L’animal est évidemment sous anti-inflammatoires, anti-douleurs et antibiotiques, et la surveillance quotidienne va continuer encore plusieurs semaines. Nous sommes toutefois très confiants pour la suite et l’amélioration globale de son état.

Même si Shiras n’est pas encore totalement remis, je suis fière du travail effectué par l’ensemble de l’équipe. Il s’agissait d’une gestion de plaie très compliquée, sur un animal de 18 ans qui a un corps qui fatigue. Pouvoir surveiller et nettoyer la plaie au quotidien, sans avoir besoin d’anesthésier l’animal représente donc selon moi déjà une sacrée victoire !

Cela permet aussi de transmettre au public un message sur la prise en charge de nos animaux. Nous voulions vraiment laisser l’animal en extérieur, pour son bien-être, tout en évitant que le public soit choqué par l’importance de la plaie de Shiras.


Je remercie également le Groupement Vétérinaire de Saint-Léonard de Noblat, avec qui nous continuons à distance le travail de collaboration sur la prise en charge de cette plaie. Leur assistance sur le sujet a été vraiment importante, alors merci à eux et à Charlotte !

Pauline Agnèse

Vétérinaire du Parc Zoo du Reynou

Toute l’équipe du Parc Zoo du Reynou s’associe aux mots de notre vétérinaire pour remercier une nouvelle fois le Groupement Vétérinaire de Saint-Léonard de Noblat, et espère avoir apporté quelques réponses aux visiteurs de ces dernières semaines qui ont eu l’occasion de voir Shiras dans notre pré-parc.

En attendant, n’hésitez pas à venir nous voir : le parc reste ouvert de 10h à 17h30 les mercredis, samedis et dimanches, ainsi que les jours fériés et durant les vacances scolaires. Pensez également que vous pouvez économiser 2€ sur chaque billet en choisissant l’achat en ligne plutôt qu’en caisse.